Albert Arseguel

 

"Je me posais la question il y a quelques temps, de savoir à quand remontait la création du master DMSE. Michel Despax m’a confié les destinées du DESS Gestion du Personnel il y a plus de 20 ans, mais auparavant existait un DEA qui avait lui- même succédé à un DES. Un demi-siècle traversé par un diplôme original, concluant un cycle d’études supérieures juridiques, structuré autour d’une double compétence et résolument tourné vers le monde professionnel.

Dès sa création il fut précurseur : on y trouvait déjà le souci de cette transversalité de compétences, aujourd’hui très recherchée, et cette vitalité si particulière que je me suis efforcé d’y maintenir.

 

Le DMSE est la résultante d’une lignée de diplômes qui ont su traverser les évolutions de l’enseignement supérieur et s’y adapter avec bonheur tout en gardant l’esprit qui avait présidé à leur création : spécialisation en droit du travail, compétences complémentaires en GRH, enseignements théoriques articulés à d’autres fortement applicatifs, grande implication des professionnels… qui la plupart du temps, en sont eux-mêmes diplômés. Ainsi, tout nouvel étudiant peut se trouver dès le début de la formation inclus dans un réseau de qualité, bienveillant et efficace.

 

La meilleure reconnaissance qui a pu être donnée de ces efforts incessants a été dans les sollicitations et le soutien du monde professionnel. D’où en 1998, la création du cycle de formation continue dans le cadre de la politique nationale de développement des compétences des collaborateurs de cabinets d’expertise comptable ; en 2000, il est inscrit au Programme Régional de Formation Professionnelle et concourt à l’insertion de demandeurs d’emploi. En 2008, s’ouvre le « DMSE, formation à distance » et en 2010 le parcours M2 en apprentissage, étendu à compter de 2012 à l’ensemble du cycle.

Nous sommes aujourd’hui à un nouveau tournant de l’histoire du master : l’apprentissage nous a délibérément positionnés dans le champ de l’alternance et l’enseignement théorique est plus que jamais confronté au quotidien de l’activité professionnelle ; ce à tous les niveaux de structure : petite, grande, moyenne, ce qui nécessite une adaptation des étudiants à un large panel d’exigences.

 

Master signifie aussi pratique d’une langue vivante, en l’occurrence de l’anglais. Nous avons bâti un programme de formation avec l’aide d’Airbus Industrie, respectueux des exigences des entreprises en la matière et complété, depuis 2 ans, par le BULATS : les diplômés du M2 DMSE peuvent ainsi disposer d’un indicateur fiable lors de leur insertion sur le marché de l’emploi. L’échange permanent entre études et activité professionnelle a permis d’enrichir les programmes d’enseignement de formations pratiques (maîtrise du pack office, notions de gestion de paie…), autant d’outils nécessaires à une intégration professionnelle rapide.

 

Enfin et pour conclure, un mot de l’association : elle a le grand mérite de réunir anciens et nouveaux diplômés, de constituer un réseau d’entraide et de proposer un parrainage aux étudiants en cours de formation. Elle a ses fidèles, que vous verrez apparaître dans les pages qui suivent et qui année après année se dévouent pour transmettre leur savoir et leur expérience aux générations futures. Qu’ils en soient remerciés. Ils rendent tangible ce trait d’union auquel je suis si attaché, entre DES, DEA, DESS gestion du personnel et Master droit et management social de l’entreprise, montrant ainsi par la force de la constance combien une idée lorsqu’elle est bonne, lorsqu’elle est visionnaire, sait traverser le temps.  »

 

Professeur Albert Arseguel,

Directeur scientifique du Master DMSE

Professeur émérite des universités

 

Brigitte Reynes

 "La diversité de la formation en droit organisée dans le cadre du Master vise à préparer efficacement de futurs professionnels aux enjeux de la gestion des ressources humaines parmi lesquels l’indispensable maîtrise de l’environnement juridique et social dans lequel évoluent les entreprises.

 

La formation juridique dispensée conjugue et combine des enseignements de spécialisation qui approfondissent les fondements théoriques du droit social interne et international, des mises en situations pratiques et des échanges d’expériences.

 

Dépassant l’objectif d’une simple actualisation ou d’un seul perfectionnement de connaissances techniques, la pluralité des méthodes utilisées par les différents intervenants (universitaires et professionnels) s’inscrit dans la volonté de développer la double capacité de réflexion et d’action requise de la part des responsables de Ressources Humaines.

 

Face à un contexte normatif sans cesse plus évolutif, il s’agit de promouvoir les aptitudes d’adaptation permanente aux changements, d’évaluation des risques juridiques encourus et de prévention des conflits, d’application concrète et d’optimisation des décisions prises. »  

 

Brigitte Reynes, 

Co-directrice du Master DMSE

Maître de conférences HDR

 

Assaad El Akremi

"Le Master Droit et Management Social de l’Entreprise forme certes d’excellents juristes en droit de travail et droit social. La maîtrise de l’environnement juridique et social par les diplômés du Master est un acquis historiquement reconnu. La force du Master repose néanmoins sur la double formation en Gestion des Ressources Humaines. Les diplômés du Master acquièrent en effet des savoirs et des savoir-faire avancés en management des ressources humaines. Plus qu’une polyvalence, c’est une double compétence qui est obtenue et qui permet aux diplômés de développer une expertise essentielle dans un contexte social, économique et managérial complexe et évolutif.

 

Lire la suite...

Catherine Cluzeaud

"Le master DMSE est un de ces rares et précieux diplômes qui savent se construire et se développer au rythme du temps. C’est un composite particulier, fait à la fois de tradition et d’innovation, point nodal de mobilisation de toutes une équipe autour d’un projet commun : une professionnalisation de qualité, et ces dernières années, l’alternance et l’apprentissage. In fine, depuis la rentrée 2012, ce sont les deux années du master qui accueillent des apprentis, d’où une plus grande proximité encore avec la réalité de l’entreprise et des échanges aussi constants que de qualité, entre enseignement et exercice professionnel. 

 

Durant les 20 ans qui viennent de s ’écouler – la première session « formation continue » du DESS Gestion du Personnel son prédécesseur a été ouverte en janvier 1998 – le DMSE a balayé l’ensemble du champ de la formation : formation initiale, formation continue, présentiel ou discontinue, enseignement à distance, accompagnement, évaluations théoriques, évaluations pratiques… et a touché tous les publics : étudiants, adultes en insertion ou réinsertion, alternants…

 

L’apport des uns et des autres à la construction commune du diplôme a été et est considérable. La qualité des échanges entre étudiants, stagiaires, personnel d’encadrement et d’accompagnement, enseignants-chercheurs, professionnels chargés d’enseignement, tuteurs pédagogiques et maîtres d’apprentissage…, est aussi remarquable qu’exemplaire.

Si l’un de ces acteurs avait été défaillant, jamais nous n’aurions pu atteindre, tous, un résultat qui nous a permis de proposer un cycle complet de master en apprentissage et nous l’espérons. Depuis la rentrée 2016, il est complété en amont par la licence Juriste d’Entreprise, et encore plus en amont par le DUT Carrières Juridiques, tous deux ouverts en apprentissage. 

 

Depuis la rentrée 2018, trois autres masters les ont rejoints : Juriste d’entreprise, Statisticsand Econometricset Ingénierie des Processus Métier : à ceux-ci se sont ajoutés des diplômes de la TSM. L’offre de formation en alternance d’UT1 s’est ainsi considérablement étoffée en peu de temps. C’est désormais quelques 600 apprentis et assimilés que compte l’établissement où un étudiant peut mener, s’il le souhaite et en fonction de ses options de diplôme,uunparcours alterné complet de BAC+2 à BAC+5.

 

Enfin s’il y a un hommage particulier à rendre c’est au professeur Arseguelqu’il est dû, pour avoir accepté de remettre sans cesse un ouvrage si délicat en question et de consacrer tant d’heures à la construction d’un projet dont la motivation première était – et demeure – une insertion professionnelle de qualité pour chacun des diplômés issus de la formation ; pour n’avoir jamais ménagé ni son temps, ni sa peine, ni ses efforts, pour réunir autour de lui les compétences nécessaires, universitaires et professionnelles, à la réalisation de ce projet ; pour enfin avoir su rassembler et animer l’équipe ainsi constituée, et lui accorder une totale confiance.

 

Dû également à vous, jeunes alternants qui découvrez à la fois le monde du travail et la spécialisation des études universitaires et qui vous employez à répondre aux deux. C’est souvent difficile, nous en sommes tous conscients. Le travail demandé de part et d’autre est exigeant. Mais quelle entrée dans la vie active ! 

 

En un mot : bravo à tous !"

 

Catherine CLUZEAUD DELVIT

Directrice du service commun de Formation Continue, Validation des Acquis et apprentissage (FCV2A) 

Proposer un stage

Vous souhaitez proposer un stage aux étudiants ?
Alors contactez-nous !

Je souhaite proposer un stage

Connexion



Verser la taxe d'apprentissage

Vous souhaitez verser votre taxe d'apprentissage
Alors contactez-nous !

Je souhaite verser la taxe